Net rebond au 4e trimestre qui permet d’annoncer des perspectives solides pour 2021-2022 et de fortes ambitions pour 2024

Elior Group (Euronext Paris – ISIN : FR 0011950732), un des leaders mondiaux de la restauration et des services, publie ses résultats non audités de l’exercice fiscal 2020-2021 clos au 30 septembre 2021. Tous les états financiers sont présentés après application de la norme IFRS 16.

Philippe Guillemot, directeur général d’Elior Group, commente : « Alors que nous venons de boucler un exercice 2020-2021 dont l’impact a été totalement inédit pour l’ensemble du secteur de la restauration collective, je tiens à saluer – avant tout – l’engagement permanent des équipes Elior. Elles restent mobilisées sur le terrain aux côtés de nos clients et de nos convives pour les accompagner et les aider à faire face à cette crise sans précédent, qui dure. Solide sur ses fondamentaux, Elior a fait mieux que résister. Non seulement notre assise financière a été préservée, mais – partout – le Groupe s’est mis en mouvement pour accélérer sa transformation. Elior est aujourd’hui parfaitement organisé pour retrouver le chemin d’une croissance rentable et durable en misant notamment sur une structure de coûts optimisée et de nouvelles offres toujours mieux adaptées aux attentes du marché.
Entre juillet et septembre, Elior a enregistré son meilleur trimestre depuis le début de la pandémie, avec un chiffre d’affaires équivalent à 85 % de celui du quatrième trimestre de l’exercice 2018-2019, reflétant ainsi un contexte opérationnel plus favorable, lié en particulier à la progression des campagnes de vaccination dans tous les pays où nous opérons. Sur l’ensemble de l’exercice 2020-2021, notre chiffre d’affaires reste néanmoins en léger recul par rapport à l’exercice précédent, qui n’avait été impacté par la crise que sur ses sept derniers mois. Malgré ce contexte mondial très défavorable, nous avons réussi à réduire notre perte opérationnelle, grâce à un effort constant et efficace de maîtrise des coûts. 
Dans l’hypothèse d’une situation sanitaire maîtrisée, cette dynamique opérationnelle devrait s’accélérer au cours des prochains mois et ce malgré le retour d’une inflation plus importante que prévue qui fait déjà l’objet de négociations avec les clients dont les effets seront plus visibles au second semestre. Nous anticipons ainsi, pour l’exercice 2021-2022, une croissance organique d’au moins +18% et une marge d’EBITA ajusté comprise entre 2,0 % et 2,5 %. 
Au sortir de cette crise, force est donc de constater que notre plan stratégique New Elior 2024, engagé en 2019, s’est révélé parfaitement adapté, non seulement pour faire face et maintenir le cap en temps de crise, mais aussi pour accélérer notre transformation et saisir aujourd’hui de nouvelles opportunités. En associant très largement les équipes de management dans l’ensemble de nos géographies, nous avons mis à profit ces derniers mois pour passer en revue nos cinq leviers de création de valeur et mettre à jour notre plan stratégique. C’est ce travail collectif, porté par nos 99 000 collaborateurs, qui nous permet aujourd’hui d’afficher de fortes ambitions à horizon 2024. 
Au cœur de notre ambition et de notre proposition de valeur, Elior réaffirme la priorité donnée à ses engagements RSE comme l’illustre son objectif de réduire son empreinte carbone de 12%. Le gaspillage alimentaire sera réduit de 30% et notre bouquet énergétique intégrera 80% d’énergie renouvelable. Priorité sera donnée au développement de nos équipes et des compétences clefs pour porter la transformation de nos métiers. Pour aller encore plus loin, le Groupe a lancé un projet – piloté par le Comité Exécutif - qui mobilise l’ensemble de ses équipes, pour définir collectivement sa raison d’être. »