Elior démontre son agilité et accélère sa transformation pour pleinement bénéficier de la sortie de crise

Elior Group (Euronext Paris – ISIN : FR 0011950732), un des leaders mondiaux de la restauration et des services, publie ses résultats non audités de l’exercice fiscal 2019-2020 clos au 30 septembre 2020 après application de la norme IFRS 16.

Philippe Guillemot, directeur général d’Elior Group, commente : « L’année 2019-2020, avec cette crise globale sans précédent, aura été particulièrement difficile pour le secteur de la restauration collective. Bien qu’impacté, Elior a su démontrer non seulement sa résilience mais également sa capacité à rester en mouvement et à prendre l’initiative. Depuis mars, nous avons su préserver notre niveau de liquidité et notre capacité de financement grâce à notre agilité, à la flexibilité de notre organisation et à une stricte discipline dans la gestion de nos coûts. 
Aujourd’hui, notre portefeuille d’activités nous rend moins exposés à l’impact de cette deuxième vague et aux mesures sanitaires de confinement. La rigueur dans la gestion et la renégociation de nos contrats, et l’engagement réellement formidable de nos équipes sur le terrain, nous ont également permis de renforcer encore les liens avec nos clients. 
Fidèles au cap que nous nous sommes fixés en lançant notre plan stratégique New Elior, nous renforçons aussi nos marqueurs de différenciation sur l’ensemble de nos marchés, nous accélérons notre transformation et le déploiement de nos nouvelles offres pour sortir de cette crise plus compétitifs et réaffirmer notre leadership et notre capacité à innover dans l’ensemble de nos métiers. Les opportunités sur nos marchés restent nombreuses. 
Nos équipes, en restauration comme en services, sont plus que jamais mobilisées, prêtes à relever les défis devant nous. Je suis très confiant dans l’avenir de nos métiers car nous avons aujourd’hui les talents, les savoir-faire et l’organisation pour profiter de la reprise qui s’annonce. Le rebond attendu en sortie de crise et les revenus supplémentaires générés par nos nouvelles offres nous permettront de revenir à un niveau de croissance solide et d’améliorer nos marges d’avant crise ».