Les leaders de l’industrie agro-alimentaire s’allient pour le bien-être animal

animal welfare

Les principaux acteurs du secteur forment la Global Coalition for Animal Welfare (GCAW) pour améliorer la prise en compte du bien-être animal tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Lancée aujourd’hui, la Global Coalition for Animal Welfare est la première initiative mondiale des leaders de l’industrie agro-alimentaire en vue d’améliorer le bien-être animal. Cette coalition réunit des grands groupes et des experts du bien-être animal afin d’élever globalement le niveau d’exigence en matière de bien-être animal et de répondre à la demande de produits issus d’un élevage respectueux du bien-être animal.  

La Global Coalition for Animal Welfare a été fondée par sept des plus grands noms de l’agro-alimentaire : Aramark, Compass Group, Elior Group, IKEA Food Services, Nestlé, Sodexo et Unilever. Avec un chiffre d’affaires annuel combiné de 139 milliards d’euros (165 milliards de dollars) et 3,7 milliards de clients servis chaque jour, ces entreprises ont pour objectif de lever les barrières structurelles à l’amélioration du bien-être animal, d’accélérer le développement et le déploiement de bonnes pratiques, et de progresser sur des aspects essentiels du bien-être.  

Chaque année, plus de 70 milliards d’animaux d’élevage sont destinés à l’industrie agro-alimentaire, et d’ici 2050 la production de bétail devrait être deux fois plus importante qu’en 2000.

La coalition interviendra à travers : 

  • La mise à disposition d’une plateforme rapprochant les entreprises agro-alimentaires et les experts du bien-être animal pour identifier des objectifs communs et mener des actions.
  • La définition de thématiques prioritaires et le déploiement de feuilles de route pour conduire le changement et appliquer des pratiques plus strictes en faveur du bien-être animal.
  • L’accroissement des connaissances sur le bien-être animal via l’expertise des acteurs du secteur, des travaux de recherche et des partenariats pour la mise en pratique.

Les membres de cette coalition pour le bien-être animal ont identifié cinq chantiers prioritaires : l’élevage en cage, les poulets de chair, les poissons d’élevage, les traitements antibiotiques, et le transport et l’abattage.

Appuyée par un groupe d’experts multidisciplinaires issus des milieux académiques, de l’industrie et de la société civile, la Global Coalition for Animal Welfare devrait publier son plan d’action courant 2019.