Philippe Salle, PDG d’Elior Group, désigné leader responsable de l’année

Trophées du leader responsable

Philippe Salle, président-directeur général d’Elior Group et président de Cancer@Work, vient de recevoir le trophée du Leader Responsable 2017. Décerné par un comité d’experts, ce prix récompense le patron le plus emblématique d’un management responsable, au regard de ses engagements et de ses bonnes pratiques en matière de développement durable. Ce prix récompense ainsi l’engagement de Philippe Salle, notamment sur le sujet du cancer dans la vie professionnelle.

Président de Cancer@Work depuis sa création en 2012, Philippe Salle déclare : « L’entreprise a un rôle fondamental à jouer face au cancer, car elle représente aujourd’hui l’un des facteurs d’intégration les plus puissants de la société. Néanmoins, l’entreprise peut encore faire beaucoup pour adapter son mode de fonctionnement aux salariés touchés par la maladie ».

En février 2016, Elior Group a signé la charte Cancer@Work afin de soutenir le maintien, le retour à l’emploi et l’amélioration de la qualité de vie au travail des personnes touchées par un cancer. La volonté de Philippe Salle est de faire évoluer les mentalités des collaborateurs et les pratiques autour du cancer à tous les échelons de l’entreprise. De nombreuses actions de sensibilisation ont été mises en place : colloques, groupes de réflexion sur des solutions concrètes pour la réintégration de personnes en situation de handicap suite à un cancer, job dating entre des DRH et des candidats en recherche d’emploi après un cancer ou une maladie chronique, échanges avec des accidentés de la vie, comme le champion paralympique et porte-drapeau de l’équipe de France à Rio 2016, Michaël Jérémiasz…

En janvier 2017, Elior Group a également lancé un programme « Pionniers » pour une durée de trois ans pour les collaborateurs d’Arpège (marque d’Elior Group dédiée à la restauration haut de gamme en entreprise). Ce programme de sensibilisation autour du cancer a pour double ambition de mobiliser les collaborateurs et de déployer un plan d’actions sur l’aménagement du temps de travail, le retour à l’emploi, la formation et la reconfiguration des missions.